Yoga et enfant

Écrit par les experts Ooreka

La plupart du temps, le yoga peut être pratiqué par tous, sauf en cas de contre-indication et dans certaines situations où il faut choisir un yoga adapté :

Enseigner le yoga chez l'enfant : plusieurs bonnes raisons

Les parents qui inscrivent leurs enfants aux cours de yoga invoquent souvent les mêmes raisons. Par exemple :

  • un refus de l'enfant à pratiquer un autre sport,
  • une tendance à passer trop de temps devant la télévision ou la console de jeux,
  • une tendance à la prise de poids,
  • une hyperactivité,
  • un sommeil perturbé, etc.

Yoga chez l'enfant : à partir de 5 ans

Yoga et enfant

La plupart des professeurs de yoga pensent que l'enfant peut s'initier au yoga dès son plus jeune âge, environ vers 5 ans. Il est bien sûr conseillé de s'adresser à des professeurs qui ont l'habitude d'avoir un public si jeune.

Les exercices se pratiquent un peu différemment que pour des adultes, car il faut :

  • trouver le moyen d'intéresser l'enfant,
  • et l'amener à s'adapter éventuellement à un groupe avec d'autres enfants.

À cet âge, on présente la séance plutôt comme un jeu, ce qui captera davantage l'attention des petits.

À noter : les parents qui pratiquent le yoga depuis longtemps peuvent s'entrainer en famille, en faisant faire des exercices simples à leur enfant, et si possible l'été en plein air.

Les bienfaits du yoga chez l'enfant

Le yoga apporte beaucoup d'équilibre à l'enfant, sur différents plans :

  • sur le plan physique :
    • il constate plus de souplesse globale,
    • les problèmes de dos apparaissant souvent avant et pendant la puberté disparaissent,
  • sur le plan mental/émotionnel :
    • l'enfant est pacifié, il lui est plus facile de rester tranquille,
    • il est plus attentif en classe,
    • il arrive mieux à se concentrer et donc à mémoriser,
    • la qualité de son sommeil s'améliore, etc.

Contre-indications du yoga chez l'enfant

L'enfant qui entame ses premières séances de yoga doit au préalable effectuer une visite médicale complète.

S'il souffre de pathologies particulières ou s'il a subi récemment une opération chirurgicale, il lui est déconseillé de pratiquer le yoga.

Pour la pratique, il ne faut pas oublier quelques règles de base :

  • faire porter à l'enfant des vêtements confortables et chauds en hiver,
  • ne pas lui faire effectuer d'exercices juste après un repas,
  • ne pas lui faire faire de yoga juste avant le coucher : la séance peut en effet lui donner de l'énergie et l'empêcher de s'endormir,
  • lui faire comprendre que les postures mal prises peuvent lui faire mal au dos et lui apprendre à écouter les conseils du professeur de yoga.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
DJ
dr anouar jarraya /tunis tunisie

psychiatre psychothérapeute sexologue | cabinet médical (adultes & enfants)

Expert

AL
aude level

assistante esthétique | centre level lyon

Nouvel expert

yvon alexis g.

conseiller spécialisé en phytothérapie & huiles es | plantes médicinales et huiles essentielles

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.