Posture de la Chandelle

Écrit par les experts Ooreka
Posture de la Chandelle

Pour pratiquer le yoga, on peut être amené à utiliser différentes types de posture :


Posture de la Chandelle ou Sarvangasana : sur les épaules

La posture de la Chandelle, appelée Sarvangasana, est une posture sur les épaules. La totalité de la réalisation permet un travail important au niveau :

  • des épaules et de la nuque,
  • de la colonne vertébrale,
  • des abdominaux, etc.

Utilisée en hatha-yoga, elle doit être réalisée en respirant correctement et en se concentrant sur le mouvement du corps.

Technique de la posture de la Chandelle : explications

Avant de commencer, il est conseillée de s'équiper d'une couverture que l'on pourra rouler et placer sous le cou, au-dessus des épaules.

Pratiquer la posture de la Chandelle pas à pas

Commencez par :

  • vous allonger sur votre tapis de yoga, à plat dos : vous pouvez aussi partir de la posture du Cadavre (savasana) après une courte relaxation,
  • joindre les jambes, les pieds restent joints,
  • laisser les bras posés de part et d'autre du corps, mains à plat sur le tapis.

Puis :

  • levez les jambes à la verticale (sauf si gros problème de cambrure) en laissant les pieds joints et les jambes tendues :
    • prenez un peu d'élan, car les mouvements ne doivent pas être saccadés,
    • l'élan ne doit pas être violent pour éviter la cambrure du dos,
  • placez les mains sous les lombaires en appui et décollez le fessier du sol :
    • pieds et jambes restent à la verticale,
    • il ne faut pas que les jambes basculent vers l'arrière à la façon de la posture de la Charrue, mais qu'elles restent droites verticalement.

Enfin, redescendez lentement en respirant bien au niveau de l'abdomen et attendez un peu pour vous relever afin d'éviter les risques d'étourdissement.

Une variante plus facile pour les débutants

Pour les personnes qui débutent en yoga, il est souvent difficile de lever le fessier du sol. Dans ce cas, surtout, ne forcez pas, sinon vous risquez de vous faire mal. Commencez plutôt par laisser les jambes venir se placer en angle droit, en faisant bien attention de les lever droites.

À force de pratique, vous pourrez ensuite soulever avec de plus en plus de facilité le bas du dos, pour obtenir la posture dans son entier.

Quelques précautions utiles avant de se lancer

On ne reste pas indéfiniment dans cette posture, mais on redélie le mouvement, sans précipitation, dans le sens opposé.

Les personnes très cambrées auront intérêt à plier les genoux pour ne pas accentuer leur problème ou se faire mal.

Lorsqu'on a pris la posture de la Chandelle, il faut garder la tête bien droite : ne la tournez pas vers la droite ou vers la gauche, vous risquez sinon d'avoir un torticolis.

Beaucoup de bienfaits et quelques contre-indications

La posture de la Chandelle a des effets bénéfiques sur la santé et assez peu de contre-indications :

POSTURE DE LA CHANDELLE : EFFETS ET CONTRE-INDICATIONS

Bénéfices Contre-indications
Cette posture a des effets bénéfiques sur :
  • le visage qu'elle rajeunit par l'afflux sanguin qu'elle occasionne (diminution des rides et ridules par une meilleure oxygénation du visage),
  • les facultés mentales (mémoire notamment),
  • la circulation au niveau des jambes (retour veineux) et la circulation lymphatique,
  • la glande thyroïde : stimulée,
  • le fonctionnement digestif et intestinal (action en cas d'hémorroïdes et problèmes de constipation) : amélioré,
  • le système nerveux : équilibrage.
Cette posture est contre-indiquée en cas de :
  • période menstruelle chez la femme,
  • pression sanguine trop élevée ou trop basse,
  • problèmes de migraines,
  • problèmes cardiaques,
  • problèmes d'estomac,
  • hernie hiatale,
  • problèmes d'hypertension,
  • la fragilité lombaire ou cervicale,
  • grossesse,
  • période de croissance chez l'enfant : l'avis du médecin sera nécessaire avant de pratiquer cette posture chez l'enfant ou l'adolescent,
  • période de digestion.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
gabriel choukroun

ostéopathe d.o. - ostéopathie émotionnelle | osteomind consult

Expert

iC
isabelle colleau

psychopraticienne, educatrice de la santé | isabelle colleau

Expert

vanessa méril-mamert

nutritionniste, créatrice culinaire | wellness nutrition

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !