Sommaire

  • Yoga à l'école : focus sur Micheline Flak, créatrice de l'initiative
  • Apprendre en s'amusant : les bienfaits du yoga à l'école
  • Yoga à l'école : respiration
  • Yoga à l'école, différent du yoga en atelier ?
  • Yoga à l'école : des enfants heureux d'être présents

Le yoga à l'école a fait sa rentrée officielle dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires par l'obtention de l'agrément en mai 2013. Son but est d' « enseigner autrement pour favoriser les facultés d'apprentissage chez l'élève », selon Micheline Flak. Découvrons ses bienfaits sur les petits écoliers.

Yoga à l'école : focus sur Micheline Flak, créatrice de l'initiative

Micheline Flak était professeur d'anglais, et a appris le yoga avec le maître indien Swami Satyananda. Elle en ressentait un si grand bien-être, qu'elle l'introduisit dans ses cours, et ses élèves furent enthousiastes, davantage attentifs, heureux d'apprendre.

Aussi, Micheline Flak pensa qu'apporter le yoga à la pédagogie scolaire augmenterait l'apprentissage. Elle créa l'association RYE, Recherche sur le Yoga dans l'Éducation, reconnue par le ministère de l'Éducation nationale. C'est le seul institut français qui est spécialisé dans les techniques de yoga à l'école.

Le yoga du RYE forme les enseignants (qui pratiquent déjà le yoga) selon la psychologie des enfants et leur individualité afin qu'ils aient confiance en eux et qu'il y ait « beaucoup de vivre ensemble » .

Apprendre en s'amusant : les bienfaits du yoga à l'école

Les enfants savourent de pouvoir apprendre par le jeu. Par exemple, ils fixent chaque mot inscrit au tableau, puis ferment les paupières, rouvrent les yeux, et écrivent sur une ardoise. Ce jeu est en fait l'une des techniques de yoga transmise par le RYE.

Les enfants font Tratak en regardant fixement un point durant une minute. C'est un « exercice ancestral de concentration qui focalise le mental sur un point. »(M. Fak).

Le yoga a un fil conducteur avec l'éducation en favorisant :

Le yoga stimule les zones cérébrales de l'apprentissage. Les écoliers dispersés par les écrans « posent » leur attention et s'apaisent grâce à :

Yoga à l'école : respiration

La respiration se trouve au centre du yoga et est en lien immédiat avec les émotions et le système nerveux. Un enfant qui sait contrôler sa respiration contrôle son mental et ses émotions.

À l'école, stress, bruit, longues journées intenses sur-activent le système sympathique de l'élève. La respiration calme instantanément le système sympathique, apaise, détend, enlève la nervosité qui entrave l'écolier pour apprendre et retenir.

Yoga à l'école, différent du yoga en atelier ?

Un enfant qui vient dans un centre de yoga vient de lui-même dans un endroit adapté. À l'école, l'enfant n'a pas choisi, et ce n'est pas un cours ordinaire.

Le raja yoga est alors pratiqué, c'est un yoga mental lié à l'apprentissage pour augmenter les capacités mentales :

  • la concentration ;
  • la visualisation ;
  • la relaxation.

Yoga à l'école : des enfants heureux d'être présents

Les enseignants font souvent le constat que leurs élèves arrivent à l'école avec des maux de tête ou de ventre, du stress...

Hors le yoga a une action « étonnante » (expression de P. Garaude) : les enfants sont en confiance, et se laissent aller, se sentant en sécurité, et ont le goût de l'apprentissage et de la découverte.

Le professeur veille :

  • à stimuler la capacité d'écoute de l'autre, et la relation entre chacun, par des exercices d'écoute ;
  • à faire découvrir à l'enfant la conscience de son corps par des postures, ce qui aide beaucoup les élèves qui présentent des troubles de la motricité ;
  • à ce que les enfants soient de mieux en mieux « dans leur peau et dans leur tête » pour se sentir bien à l'école.

Yoga : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différentes formes de yoga
  • Des conseils sur les postures et les exercices
Télécharger mon guide
Yoga