Sommaire

La venue d’un nouveau bébé est source d’un grand bonheur. Mais les retours à la maison après un accouchement ne sont pas toujours faciles. On ressent une grosse fatigue, on découvre son bébé, on doit apprendre à gérer une situation nouvelle, un allaitement.

La jeune maman a donc besoin de moments où elle se retrouve. Elle a envie de retrouver son corps, quelque peu modifié par la grossesse et l’accouchement. Le yoga post-natal est une activité qui lui permet de se renforcer sur le plan musculaire et psychique de façon progressive et sereine.

Il est intéressant dans la mesure où il lui apprend à retrouver son corps, de se réapproprier sa tonicité musculaire par une rééducation et un travail en douceur. Il offre aussi la possibilité de créer, avec le nouveau-né, un autre type de communication. Faisons le point.

En quoi consiste le yoga post-natal ?

Le yoga post-natal offre aux jeunes mamans la possibilité de travailler à nouveau les muscles qui ont été éprouvés pendant les 9 mois de grossesse, ainsi que lors de l’accouchement :

  • Ils vont donc être sollicités pour récupérer leur souplesse, et s’habituer à nouveau à la posture normale du corps. Les muscles seront étirés dans le but d’être assouplis à nouveau. Les étirements sont lents et très doux au début, puis ils vont en s’intensifiant.
  • Les muscles internes, comme les muscles pelviens, essentiellement le périnée, ainsi que les abdominaux, qui ont durement été éprouvés, sont renforcés pour retrouver leur élasticité et leur tonicité.
  • Le yoga post-natal met aussi l’accent sur la relaxation, la méditation, et les rythmes respiratoires. En travaillant le rythme des respirations, l’organisme se détend, se débarrasse du stress et des tensions superflues, se recentre sur lui-même et sur ses besoins.

Mais le yoga post-natal a aussi d’autres fonctions. Il enseigne certaines positions d’allaitement et de portage, qui évitent la fatigue en répartissant l’effort musculaire.   

Yoga post-natal : combien de temps après l’accouchement ?

Les cours de yoga post-natal peuvent débuter une semaine après l’accouchement. Si vous avez subi une épisiotomie, il est même recommandé de faire débuter les séances rapidement, pour une meilleure cicatrisation.

Après un accouchement par césarienne, vous pouvez débuter les séances 10 jours après. Si c’est votre cas, Il est important d’en informer le professeur, car le travail  musculaire en général, et abdominal, s’effectue de façon beaucoup plus lente après une césarienne.

La durée des séances de yoga post-natal varie entre 1h et 1h30. La plupart des studios permettent d’amener votre bébé avec vous, et le font même participer à certaines postures. Il vaut mieux éviter de manger une heure avant la séance, par contre, pour que votre bébé soit calme, il vaut mieux qu’il n’ait pas faim et qu’il soit propre.

Yoga post-natal : tarifs

Le prix d’une séance se situe autour de 25 €. La plupart des centres proposent des cartes de fidélité, par exemple des abonnements de 5 séances pour 100 €.

D’autres proposent des carnets de 5, 10 ou 20 séances à prix dégressifs.

Yoga

Yoga : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différentes formes de yoga
  • Des conseils sur les postures et les exercices
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Pour qui ?

Sommaire